Bio


 

À MARÉE BASSE

Art et Design maritime

Cet art de vivre le littoral, j’ai eu un jour besoin de le faire connaître en créant des oeuvres naturalistes et des objets d’art et de design maritime.

Il me fallait un atelier-galerie qui aurait pignon sur rue où inviter petits et grands à découvrir la richesse du littoral sous la loupe de l’artiste.  Et à les amener à percevoir les spécimens échoués comme des œuvres d’art d’exception. Quand on connaît, on peut voir. Et quand on admire, on veut protéger. 

Deux artistes allaient mettre au monde avec moi, la signature À Marée Basse, Art et Design maritime. Maude Jomphe, photographe et designer graphique, et Catherine E. Fournier, illustratrice. Depuis, notre trio explore à chaque saison, de nouvelles collections d’objets utilitaires ou décoratifs, naturalistes et picturales. Nous élargissons nos connaissances maritimes et insulaires, nous peaufinons nos techniques de production et d’impression.

Début 2016, les spécimens du littoral étant bien campés, nous avons mis le cap vers les profondeurs de la mer pour faire connaissance avec les mammifères marins qui vivent dans le golfe St-Laurent ; baleines à bosse, phoques, qu’on appelle loups-marins, dauphins à flanc blanc, baleines bleues, cachalots, rorqual commun, béluga.

Printemps 2016, nous avons pris le sentier des dunes et des étangs et avons conçu notre premier Bestiaire des Îles en ajoutant à nos carnets d’esquisses les petits renards roux, les grands hérons bleus, les cormorans noirs, les maquereaux argentés.

Nous souhaitons voir nos collections répandre notre art de vivre le littoral si unique aux Îles de la Madeleine!

 

NICOLE GRAVEL

Artiste-peintre et naturaliste

Depuis 2010, je crée en bord de mer sur l’île du Havre Aubert, aux Îles de la Madeleine, un petit archipel au milieu du golfe St-Laurent qui fait partie du Québec, à l’est du Canada.

Les Îles de la Madeleine sont un exceptionnel terrain d’inspiration ; 300 kilomètres de plages de sable blond et de découvertes! Ma cueillette quotidienne de spécimens, matière première de mes créations, m’amène à scruter le littoral à marée basse et à observer ce que la mer semble être venue déposer sur le sable : dollars de sable, bois de mer, cailloux, borlicocos, étoiles de mer, algues, buccins, carapaces de homards, pattes de crabes, oursins...

Au fil des ans, comme les voyageurs naturalistes qui parcouraient le Nouveau Monde, j’ai  constitué peu à peu des cabinets de curiosités, des tiroirs à compartiments où je classe les spécimens, les identifie, les admire et les fait découvrir autour de moi.

« Cueillir, toujours cet élan de cueillir ! » Oui, mais également saisir sur toile les couleurs de mon environnement insulaire. Ma démarche d’artiste peintre est impressionniste et mon geste automatiste. Sans esquisse, spatule à la main, je choisis spontanément les encres et les acryliques et je transpose sur papier ou canevas mon interprétation des quais, de la mer et ses émois, des régates et voilures, des grands oiseaux, des lumières des rivages.